Postuler pour un emploi en Suisse – CV et entretiens d’embauche

postuler en suisse

Lors de la recherche d’un emploi en Suisse, apprenez à rédiger un CV et une lettre de motivation à la suisse, ainsi que des informations et des conseils sur ce à quoi vous devez vous attendre lors d’un entretien d’embauche en Suisse.

Une fois que vous avez trouvé un emploi en Suisse, vous pouvez augmenter vos chances d’être embauché en adaptant votre CV et votre style d’entretien aux attentes des employeurs suisses. N’envoyez pas seulement à l’entreprise le même CV que celui que vous avez utilisé pour des emplois dans votre pays d’origine, mais donnez-vous les meilleures chances d’obtenir un emploi en Suisse en produisant un CV de style suisse et une lettre de motivation. Vous devrez également savoir à quoi vous attendre si vous êtes convoqué à un entretien d’embauche en Suisse, afin d’éviter toute erreur culturelle.

Votre demande d’emploi en Suisse

Une demande d’emploi suisse se compose généralement d’un CV, d’une lettre de motivation et de copies de tous vos certificats de formation et références ou témoignages. Si vous envoyez votre candidature par la poste, imprimez le tout sur du papier de qualité et assurez-vous que la présentation est aussi bonne que possible – cela a de la valeur en Suisse.

Si vous envoyez la demande par voie électronique, en plus de penser à la mise en page et à la présentation, assurez-vous d’avoir une adresse précise, pas  » info@ « , et d’utiliser des formats communs (p. ex. PDF) pour les pièces jointes – n’envoyez pas de grosses pièces jointes qui prendront beaucoup de temps à télécharger et irriteront le destinataire.

Lorsque vous réfléchissez aux informations à inclure dans votre CV et votre lettre de motivation, n’oubliez pas les activités, compétences et réalisations pertinentes en dehors de vos antécédents professionnels ou de vos études. Les qualifications de haut niveau sont de plus en plus courantes, de sorte que les employeurs suisses examineront attentivement toute expérience professionnelle (y compris les apprentissages) et les activités extrascolaires lors de l’examen des candidatures. Pensez à la façon dont les compétences générales acquises ailleurs peuvent être transférées au poste pour lequel vous postulez.

Une étude menée par l’Université d’État de Wichita a classé les types de lettres suivants comme les plus  » dignes de confiance et les plus appropriés  » : Calibri, Corbel, Candara, Cambria, Verdana, Arial, Times New Roman, Constantia, Georgia, Century et Gothic.

Dans quelle langue devez-vous postuler ?
Si possible, rédigez le CV et la lettre de motivation dans la langue de l’offre d’emploi ou dans la langue de l’entreprise, si vous postulez de façon spéculative. Si l’annonce est en français ou en allemand mais qu’elle demande une candidature en anglais, envoyez le CV et la lettre de motivation dans chaque langue. Ne postulez pas en anglais si l’offre d’emploi est publiée dans une autre langue. Si vous écrivez dans une langue étrangère, demandez à un locuteur natif de vérifier la grammaire et l’orthographe de votre demande avant de l’envoyer. Il se peut que vous ayez besoin de faire traduire des témoignages et des références.

Préparer un CV adapté à la Suisse

Votre CV à la suisse peut avoir jusqu’à trois côtés de format A4, mais idéalement deux côtés, en fonction de votre ancienneté professionnelle ou de votre expérience (pertinente). Si vous n’avez pas toute votre expérience professionnelle, vous pouvez envisager de créer un lien vers une page Web personnelle ou un profil LinkeIn.

Assurez-vous que la grammaire et l’orthographe sont parfaites – les Suisses attachent beaucoup d’importance à un CV bien écrit.

En termes de structure, un CV suisse est similaire à celui d’un CV britannique ou d’un CV américain, dans lequel les informations sont fournies par ordre chronologique ou chronologique inverse, sous les rubriques suivantes :

Nom et coordonnées, y compris la nationalité/le permis de résidence et une adresse électronique professionnelle.
Un profil professionnel – votre emploi actuel, votre objectif de carrière et vos principales forces.
Expérience professionnelle, titre du poste, détails sur l’entreprise, dates et principales responsabilités et réalisations. Les recruteurs suisses accordent beaucoup d’importance à l’expérience professionnelle, alors assurez-vous d’inclure tout ce qui est pertinent pour le poste, qu’il s’agisse de travail rémunéré ou non rémunéré/bénévole.
Les études (donnez la priorité aux études si vous postulez à votre premier emploi), en indiquant le nom de l’université, le cours, les dates et le niveau d’études atteint.
Langues, avec un niveau de compétence (même si ce n’est qu’un niveau de base) et des certificats délivrés.
Compétences en informatique, logiciels de listage que vous pouvez utiliser et niveau de compétence.
Activités et intérêts personnels non liés au travail – soyez précis, plutôt que de vous contenter d’énumérer les  » lectures  » ou les  » voyages « , et soulignez toutes les compétences liées à l’emploi pour lequel vous postulez.

Soyez précis et concis, en utilisant des listes à puces, le cas échéant. Expliquer les lacunes éventuelles.

Il n’est pas rare en Suisse d’inclure des données personnelles, telles qu’une photo, l’état civil et l’âge, mais ce n’est pas toujours nécessaire pour pouvoir faire un choix personnel. Si on vous demande d’envoyer une photo, choisissez une photo récente d’aspect professionnel.

Résistez à l’envie de vous vanter ou de mentir sur votre expérience ou vos qualifications. La culture suisse a tendance à être modeste, alors évitez de donner l’impression d’être vantardise lorsque vous décrivez – que ce soit sur papier ou verbalement – vos réalisations et vos succès professionnels.

Vous pouvez faire une recherche sur Internet pour trouver des exemples de CV de style suisse ; office.microsoft.com fournit une gamme de modèles généraux, tandis que manpower.ch et cursiveq.com ne sont que deux ressources qui offrent des téléchargements de CV de style suisse, mais il y en a beaucoup disponibles, alors choisissez sagement. Vous pouvez également faire vérifier votre CV par TopCV qui vous aidera à trouver l’emploi idéal.

Lettre de motivation à la suisse

Votre lettre de motivation est importante et doit être bien structurée, formelle et courte : idéalement pas plus d’un côté du format A4, avec des informations spécifiques pertinentes pour le poste.

Inscrivez votre nom et votre adresse en haut à gauche, suivis du nom de la personne à qui vous écrivez et du nom et de l’adresse de la société, du lieu et de la date. Puis, en gras, le poste pour lequel vous postulez et l’endroit où vous avez vu l’annonce.

Alors vous pouvez commencer la lettre. L’objectif est de convaincre la personne qui lit la lettre que vous êtes le candidat idéal pour le poste, de manière brève mais convaincante, en mettant l’accent sur vos compétences et votre expérience et en soulignant comment vous pouvez les utiliser pour aider l’entreprise. Vous ne devriez écrire la lettre à la main que si l’entreprise l’a demandée. N’oubliez pas de lui donner une dernière vérification pour les fautes d’orthographe et de grammaire.

Les entretiens d’embauche en Suisse et la procédure de sélection

En Suisse, la personne pour laquelle vous travaillerez – votre futur patron – sera généralement présente à votre entretien. Faites vos devoirs à l’avance et soyez prêt à répondre à des questions sur l’entreprise et votre motivation pour le travail. Il se peut que l’on vous demande de passer des tests psychométriques et psychométriques. Il se peut que l’on vous interroge sur vos attentes salariales au stade de l’entretien, car le salaire n’est pas toujours inclus dans les offres d’emploi en Suisse. Avoir une fourchette de salaire à l’esprit (en tenant compte des impôts et du coût élevé de la vie en Suisse) et être prêt à négocier si l’on vous offre le poste.
Conseils pour les entrevues

Habillez-vous de façon conservatrice et formelle – pas de jeans ou de baskets.
Soyez ponctuel.
Lorsque vous rencontrez les intervieweurs, saluez-les d’une poignée de main ferme et maintenez un bon contact visuel.
Ne vous asseyez pas avant d’y être invité.
Utilisez les noms de famille et le Sie/Vous/Lei officiel pendant l’entrevue.
Donnez des exemples pour illustrer vos réalisations.
Posez des questions pour montrer votre intérêt pour le poste et l’entreprise.
Mettez l’accent sur la façon dont votre expérience passée est liée à l’emploi et vous donne les compétences nécessaires pour l’occuper.
Demandez des éclaircissements si vous ne comprenez pas la question.
Ne critiquez pas les anciens employeurs.
N’exagérez pas – tenez-vous en aux faits.

Laisser un commentaire